Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Homme Culture & Identité

Les élus UMP s’inquiètent de voir la théorie des genres influencer les manuels scolaires, les crèches et les enseignements dans le Supérieur. Ils rejettent un «militantisme» qui entend gommer «la distinction entre les sexes».

«Je suis inquiet du basculement idéologique» vers le postulat, «qui consiste à dire que l’homme et la femme sont totalement interchangeables», estime le député Xavier Breton (UMP). Il souhaite «ouvrir un débat» sur la théorie du genre, de plus en plus en vogue dans les crèches, les lycées et l’université. Cette théorie regroupe plusieurs disciplines qui, de la biologie aux sciences sociales, travaillent sur le rôle des interactions sociales dans l’identité sexuelle: «Est-ce que l’on naît homme ou femme, ou est-ce qu’on le devient?».

 

Rejoint par la député UMP Virginie Duby-Muller, ils ont demandé cette semaine ; «la création d’une commission d’enquête sur l’introduction et la diffusion de la théorie du genre en France» afin qu’«un véritable état des lieux de la pénétration de cette théorie dans l’ensemble de notre pays: politique de la petite enfance, éducation, enseignement scolaire, enseignement supérieur ,droits des femmes, droit de la famille, droit social, administration, Justice» soit mené.

 

Les députés ne remettent pas en cause l’intérêt des études faites sur le genre (gender studies), popularisées aux États-Unis dans les années 1970, qui ont permis de mieux analyser les inégalités entre les hommes et les femmes. Mais ils redoutent «le militantisme idéologique» de «cette théorie qui revendique une égalité abstraite entre les hommes et les femmes et part du principe que seule l’indifférenciation sexuelle pourra conduire à l’égalité».

Un militantisme idéologique fantasmé?

Les députés s’inquiètent de voir les nouveaux manuels scolaires de Sciences et vie de la terre en classe de première consacrer un chapitre à «Devenir Homme ou femme», et dénoncent les cours obligatoires enseignant la théorie du genre à Sciences Po ou dans certaines universités. Ils pointent également l’exemple de la Crèche Bourdarias ,de Seine-Saint-Denis, qui promeut une éducation asexuée. Et craignent que «l’altérité sexuelle ne disparaisse».

 

«Tout cela relève du fantasme» regrette Antoine, membre d’une association de défense des droits de la femme: «on ne peut pas effacer le sexe d’une personne. De toutes les manières, il y aura une construction sexuelle dont une partie est culturelle et l’autre biologique. Dire que le caractère masculin ou féminin va disparaître est d’un simplisme total».

Les députés assurent qu’ils veulent juste «ouvrir le débat». Mais pourraient bien lancer une nouvelle polémique alors que la France se divise sur le mariage homosexuel .

 

 

Source : http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/deux-deputes-remettent-en-cause-la-theorie-du-genre-752/


Commenter cet article

Henri Gibaud 22/07/2013 08:26

...
Il conviendra d'insister autant que possible sur la NOTION ABJECTE DE PLAISIR
CONSENTI ENTRE UN ENFANT ET UN ADULTE dans le sens de la chosification passive du
corps de l'enfant comme joujou d'un satyre (attention il faut commencer à
réfuter les termes piégeurs du code Badinter qui salit le beau mot Sexuel en le
compromettant avec des pratiques qui n'ont rien à voir avec le magnifique Amour entre
Femme et Homme !) (à mon avis il faut affirmer la disponibilité en ligne du texte
mais ne pas salir les fonctionnaires en général et taire france-culture en sorte
à laisser cette mare-aux-grenouilles commettre d'elle-même une erreur réactionnelle).
Il m'a été donné de tester, depuis ma découverte fortuite de la fin juillet de 2011,
l'effet de cette retranscription radiophonique sur des consciences des 2 "bords" :
- 1° l'état d'abattement des défenseurs notamment catholiques est tel que le contenu
si odieux n'a que peu ému leurs bonnes volontés
- 2° en revanche j'ai recueilli de la part de quelques contacts "progressistes" et
qui me respectent des réactions plus nettes : entre la palette de l'affolement
("tu ne vas pas jouer à diffuser ça !") et le registre de la diversion gênée
("c'est vieux tout ça" , une des expressions favorites de l'avocat-fils-de-Bourvil
et donc collègue de Danet sur la même place de Nantes la consternante).

Madame la députée,
Monsieur le député,

Il vous appartient en conscience de décider de votre suite à mon investissement.
Il vous est loisible de considérer qu'une seule voix apparemment isolée comme la
mienne ne saurait remplacer "la masse".
Mais différemment je vous propose en toute humilité de bien vouloir porter
considération aux contenus de la présente, pour laquelle ma motivation en
dernière instance a été de manifester, peut-être pour la dernière fois, ma dignité
de Français (le nombre de Réfugiés Apatrides augmente sans cesse).

En cohérence avec le crédit intellectuel et moral que mon investissement ci-dessus
vous offre, je vous exprime encore mon espérance que votre Mandat consisterait
toujours à "d'abord, servir".

Ma considération distinguée envers votre Charge est incontestable eu égard à mon
investissement que vous venez de lire.

Henri Gibaud
normalien
agrégé
ingé-conseil libéral honoraire
"

Henri GIBAUD 22/07/2013 08:24

Mmmmmmmmhhh ... bien tardif, tout ça !
Voici notre communication 'ALERTEàDéputés30avr2012' auprès de députés choisis pour leur soutien à la proposition Mallié :
"
URGENT : dénoncer le projet de lier ENFANCE et homosexualité

Madame la députée,
Monsieur le député,

Votre action pour l'enfance et la famille a été saluée.
A cet égard l'heure est grave, trop de Françaises et de Français n'en ont pas
suffisamment pris conscience et les éclairer peut les détourner de la
tentation de donner à M. Hollande le pouvoir de laisser faire les pires
lobbies de marginaux subversifs dans ce domaine.

1
Rapidement je justifie de ma qualité à exprimer un avis d'expérience, en vous
donnant à voir (fichier auteurs2002) que des personnalités familialistes,
notamment Mme Dominique Marcilhacy magistrate et à l'époque vice-présidente de
Familles de France, m'avaient demandé une contribution pour une revue nationale
dans un n° à thème sur démographie, famille, éducation.
Vers 1999-2000 j'avais assisté avec consternation aux mises sous influence
successives des associations de pères divorcés par le lobby des marginaux
"homophiles" , ces derniers cherchant la caution d'hommes hétérosexuels en
échange de faveurs médiatiques (car ce lobby homophile a colonisé beaucoup
de média).
Aussi j'ai animé de 2000 à 2005 un petit mouvement dont la dénomination
rappelait les DEUX SEULS GENRES de parents pour chaque enfant : la Mère (féminine)
et le Père (masculin). Nous fûmes reçus largement au Sénat, au CES, dans
plusieurs ministères, proposâmes des amendements, la meilleure réussite fut
obtenue grâce à un député UMP : au niveau des relations entre les 2 parents
et les établissements scolaires (1 voix pour chaque parent et garanties pour le
parent qui a le moins de temps après-divorce).

2
Dans les 3 JT de 20h de TF1 de la veille, du lendemain puis du surlendemain du
1er tour, ce thème peu légitime car ultra-marginal de la dite "homoparentalité"
a été abordé (voir fichier "TF1révèleHollande..."). Il en ressort que M. Hollande
a très manifestement esquivé dans un premier temps CAR IL AVAIT PEUR DE SE
MONTRER ATTACHé à un nano-projet en termes de vraie volonté du Peuple ... et il
s'est finalement contenté de balayer brièvement par la formule "égalité des
droits" en refusant tout autre détail...
Plus récemment Xavier Bertrand a courageusement évoqué en vidéo-direct la
volonté des Françaises et Français de garantir leur "mode de vie" notamment le
refus de laisser des homos adopter des enfants ... or curieusement cette chaîne
en ligne a éliminé cette partie là de ses vidéos à rejouer en ligne : les média
savent pertinemment que ce sont des sondages bidonnés qui laissaient croire
qu'une majorité accepterait cet ATTELAGE HOMO/ENFANCE !
Les sous-marins de poche du lobby qui rôdent dans les média ont actuellement
UNE PEUR BLEUE que leur arrogance revendicative mal dissimulée fasse
basculer 1 MILLION DE VOIX ... dont 80 % de mères de famille !

3
Aussi je vous propose de bien vouloir faire donner suite à la proposition qui
suit :
- au mieux faire s'exprimer d'abord un groupe de Femmes Politiques Elues
(moins vulnérables à l'anathème en prétendue "homophobie", terme au demeurant
idiot) par vidéo-communiqué par exemple "appel aux mères et pères de famille"
- en effet comme la cible est "des entourages idéologiques subversifs" que
M. Hollande ne pourra empêcher, dont il sera otage (respecter la personne de
M. Hollande qui n'a pas été un mauvais père de famille), il est logique que ce
soient des alliées et soutiens du rempart que constitue Nicolas Sarkozy qui
apparaissent à l'initiative
- si cette initiative féminine est attaquée avant le duel TV, NS aura beau jeu
de voler au secours de "mères et élues insultées" ... si la tactique du silence
continue, NS pourra exiger de la régie le passage de l'appel en vidéo sur son
temps de parole et de toute façon reprendre le contenu
- le contenu doit EVITER ABSOLUMENT LE PIEGE DU DROIT FORMEL (égalité des droits)
pour MARTELER SUR L ATTELAGE IMPOSSIBLE HOMOSEXUALITE / ENFANCE ... il faut
aborder M. Hollande sur un ton de commisération "vous qui avez été un bon père
de famille comment oserez-vous créer un LIEN JURIDIQUE ENTRE 2 REALITES QUI N
ONT AUCUN RAPPORT ... ENFANCE RELIEE A HOMOSEXUALITE ??? " ; envisager s'il le faut
d'aller jusqu'à une tournure comme : "expliquez aux Françaises le RAPPORT entre
Enfance et Homosexualité : est-ce d'aventure un RAPPORT SEXUEL ???" ...
- il faut prévoir bien sûr un aboiement pathétique en "homophobe !" mais la réplique
y sera aisée 1° le gouvernement de François Fillon a comporté plusieurs homosexuels
alors où est leur sentiment de persécution ? 2° nous avons par le Garde des Sceaux
donné des instructions de fermeté aux procureurs contre les délits et crimes envers
les homosexuels à cause de cette particularité 3° je suis attaché à la défense des
INTERETS LEGITIMES DES PERSONNES donc entre autres homosexuelles mais en matière
d'enfance où sont leurs intérêts ? la France défend les droits DE l'Enfant mais pas
les droits "fantasmatiques" "à (acheter comme en Californie ?) l'enfant"
- l'argutie des quelques pays européens qui ont cédé aux marginaux doit être
rejetée au travers d'une comparaison capable d'émouvoir l'électorat socialiste,
ainsi : "en quoi le fait que certains voisins européens s'égarent doit-il imposer
au peuple français de dénaturer ses propres choix ? les socialistes français en
1939 devaient-ils se convertir au fascisme sous prétexte que 3 grands pays européens
l'Italie l'Allemagne et l'Espagne se déshonoraient dans l'erreur fasciste ?"
- enfin en option un appel aux différentes traditions religieuses comme grands
témoins de la volonté universelle de protéger l'Enfance pourrait être énoncé, ainsi
"les mères et pères de famille chrétiens, juifs, musulmans, agnostiques humanistes
(surtout ne pas oublier les Laïcs !) sont scandalisés par les convoitises issues de
marginaux qui se tapissent dans votre démarche , on pense à cette parole de Jésus
de Nazareth, une de ses rares expressions répressives (selon le grand anthropologue
français René Girard méconnu en France mais célébré en Amérique) : "Ceux qui ont
scandalisé les petits enfants eussent mieux fait de se jeter à l'eau avec une pierre
au cou".

4
Même si le lien entre M. Hollande et le personnage suivant n'est qu'indirect, il n'en
reste pas moins que l'extrait qui suit peut être affirmé comme TRES REPRESENTATIF
DES FANTASMES SUBVERSIFS PESANT SUR L ENFANCE DONC LA FAMILLE, et dont M. Hollande
sera un otage ce dont il a parfaitement conscience puisque lui-même tente de le
masquer sans convaincre (revoir notre § 2).
Il sera très opportun d'énoncer le titre épouvantable de ce livre :
" A MORT LA FAMILLE " (confer le txt joint)
et de donner son nom Michel Fize, mais de ne pas faire état de sa ministre
communiste femme Buffet , se contentant de la consternation "ministère de la
jeunesse !!!" mais alors avec énergie l'identité de M. Jospin le DERNIER CHEF DE
GOUVERNEMENT SOCIALISTE en quoi une sagesse immanente du peuple français s'est
confirmée à ne pas l'élire à 2 reprises ...
(je regrette de ne pas avoir de numérisation de ce torchon honteux, vous devriez
pallier à cela avec vos moyens)

5
Enfin le DOCUMENT EXPLOSIF que j'ai collecté il y a quelques mois, publié très
discrètement par seulement 2 sites ad-hoc est de nature à POST INVALIDER LE MAI 68
DES EROTOMANES qui fourmillent parmi les comitards de ce pauvre otage François
Hollande. Je vous en conseille la lecture notamment d'un § dû à l'avocat nantais
Jean Danet (survivant ayant échappé au sida) à la page 12 (fichier 'apologiePédophilie(FranceCulture)').
L'extrait surligné le plus exactement et odieusement représentatif est ceci :
" attentat à la pudeur sans violence, il faut bien dire que c'est la traduction
répressive et juridique du plaisir consenti ".
Il faudra bien préciser qu'il s'agissait DE LA PART D UN JURISTE QUI ENSUITE FUT
PRESIDENT D UN SYNDICAT DE GAUCHE (ne pas citer le nom Danet ni le nom du syndicat
SAF ni la ville conster-Nantes) DE PLAIDER POUR L ABOLITION DU DELIT D ATTENTAT
A LA PUDEUR SUR MINEUR CE QUI REVENAIT A DEPENALISER LA PEDOPHILIE .
Il conviendra d'insister autant que possible sur la NOTION ABJECTE DE PLAISIR
CONSENTI ENTRE UN ENFANT ET UN ADULTE dans le sens de la chosification passive du
corps de l'enfant comme joujou d'un satyre (attention il faut commencer à
réfuter les termes piégeurs du code Badinter qui salit le beau mot Sexuel en le
compromettant avec des pratiques qui n'ont rien à voir avec le magnifique Amour entre
Femme et Homme !) (à mon avis il faut affirmer la disponibilité en ligne du texte
mais ne pas salir les fonctionnaires en général et taire france-culture en sorte
à laisser c