Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Homme Culture & Identité

  • Robert Laffont

  • Paru le : 10/02/2011

Dépassons le ; discours éculés sur la fonction symbolique du père et cette vision étriquée mais tenace de celui qui dit non à tout ! Il est temps d'entrer

dans l'ère de " la paternité positive ". Répondre oui pour un père. c'est d'abord s'impliquer en tant que parent au côté de la mère et assumer le partage des responsabilités. C'est ensuite et surtout avoir le souci de l'intérêt supérieur de l'enfant et s'investir dans une position d'ouvreur, de stimulateur, de catalyseur, de donneur de rêves. le père n'est pas celui qui met des barrières, c'est celui qui allume des feux... A lui de s'engager le plus tôt possible auprès de son enfant dans les soins et les jeux du premier âge. les activités d'éveil. la compétition sportive simulée, l'ouverture à l'environnement et au monde des autres, la confrontation aux épreuves de la vie... C'est en occupant le terrain émotionnel et éducatif à deux. en toute conscience et dans le plaisir, que les parents permettront à leur enfant de bien grandir.

Professeur émérite de psychologie à l'université de Toulouse-II, Jean Le Camus a créé et animé l'équipe de recherche «Psychologie du jeune enfant» au sein du laboratoire Personnalisation et Changements sociaux. Spécialiste de la cause des pères, il a notamment écrit avec Michèle Laborde Le Père et l'enfant à l'épreuve de la séparation (Odile Jacob, 2009).

Commenter cet article